Cette exposition présente, pour la première fois en France, une histoire de la typographie arabe. Elle propose au grand public de découvrir les formes et les valeurs investies par la lettre arabe imprimée et ses techniques, de la Renaissance à nos jours.

Si la calligraphie est centrale dans l’imaginaire de l’écriture arabe, la typographie a elle aussi été l’objet de recherches esthétiques, croisées avec un nécessaire impératif de grande diffusion. Pourtant, difficultés techniques et réticences religieuses expliquent un développement relativement tardif, marqué par l’emprise des empires coloniaux et l’expression d’affirmations identitaires. Aujourd’hui, graphistes et typographes sont nombreux à témoigner du dynamisme de la typographie arabe, dans une perspective interculturelle et internationale.

En partant du présent, dans la galerie du Pôle des langues et des civilisations, l’exposition propose au visiteur de découvrir les travaux d’artistes, de graphistes et de typographes contemporains novateurs, en mettant à l’honneur Reza Abedini (Beyrouth), Nadine Chahine (Francfort), Mourad Krinah (Alger), Marco Maione (Paris), Naji El Mir (Paris), Iman Raad (New York), Bahia Shehab (Le Caire), Fenna Zamouri (Bruxelles) ainsi que l’agence c-album.

Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC), Paris.
2015.


© 2019 Naji El Mir